MINMIDT : Mines, Industrie, Technologie

Frenchfr-FREnglish (UK)

MINISTERE DES MINES, DE L’INDUSTRIE
ET DU DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE
DU CAMEROUN

Siège : Immeuble ministériel rose, Yaoundé
Tél : (+237) 657-990-688
E-mail : info@minmdt-gov.net

Compteur de Visites

1966307
aujourd'hui
hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois passé
Tous les jours
3638
4056
7694
31354
81503
1761878
1966307
1 209.160.116.144

Invités en ligne

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne

Processus de Kimberley

pk diamantsL’ONU a initié, en Janvier 2003, le Processus de Kimberley (PK). Depuis, 76 pays, soit 99,8 % de la production mondiale de diamants bruts, y participent.

C’est un observatoire international dont l’objectif est d’endiguer l’infiltration des diamants de sang.

 

Le PK est un véritable réseau mondial de prévention des conflits et de lutte contre les rébellions, par l’exfiltration des diamants de sang. Le PK favorise l’exploitation et le commerce surveillés et légaux des diamants.

Le processus de Kimberley a pour but :

  • Amélioration du suivi de la traçabilité des diamants bruts des mines au SNP/PK.
  • Création d’un commerce de diamants plus transparent et mieux cerné. 
  • Augmentation des revenus de l’Etat et Attraction des devises.

Le PK traduit une volonté politique forte et engagement des pouvoirs publics de se conformer aux principes et exigences du Processus de Kimberley, ainsi que d’observer les règles internationales en matière de transparence dans les industries extractives.

 

La situation du Cameroun est la suivante :

  •       41 occurrences de diamants alluvionnaires 
  •       Potentiel important de diamants alluviaux sur la ligne transfrontalière Batouri Yaoundé Ebolowa
  •       Estimation du potentiel diamantifère alluvionnaire : entre 3 et 5 millions de carats

N.B : 5 carats = 1 gramme

  • 2003 : Le Chef de l’Etat a signé l’instrument d’adhésion du Cameroun au PK
  • Juillet 2007: Le MINIMIDT a démarré, avec l’expertise technique du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), une étude   
  • 02 novembre: Décret n° 2011/3666/PM du 02 novembre 2011 portant création, organisation et fonctionnement du système de certification du PK en République du Cameroun
  • 03 novembre 2011: l’Assemblée Plénière de Kinshasa en RDC a demandé au Cameroun de compléter son dossier
  • 29 novembre: Arrêté n° 203/PM du 29 novembre 2011 portant nomination de responsables du Secrétariat National Permanent du PK.
  • Experts (BEED = Bureau d’Evaluation et d’Expertise des Diamants) et personnel minimum + Siège disponible au cœur de Yaoundé)
  • 04 au 07 juin: Washington DC, le Cameroun est accepté comme pays participant lors de la réunion d’inter session
  • 09 au 11 juillet: visite au Cameroun (à Bertoua, KETTE, Mobilong, Yaoundé) des experts du Comité mondial du PK
  • 14 août: Notification officielle de l’admission du Cameroun comme membre du Processus de Kimberley par l’Ambassadeur Guillian A MILOVANOVIC, Président du PK
  • 16 janvier: L’entreprise minière C&K Mining a officiellement reçu le tout premier certificat de Kimberley du Cameroun valant quitus pour exporter des diamants, estimé à 600 carats. 

pk

 

Les enjeux du PK sont :

  •        Amélioration du suivi de la traçabilité des diamants bruts des mines au SNP/PK
  •         Création d’un commerce de diamants plus transparent et mieux cerné
  •         Augmentation des revenus de l’Etat et Attraction des devises.

          Les défis du PK sont :      

  •         Légalisation complète de toutes les exploitations artisanales
  •       Enregistrement systématique et total de toutes les transactions de l’exploitation à la commercialisation
  •       Moyens financiers et équipements divers

Les perspectives du PK sont :

  •        Victoire sur les diamants de conflit et les diamants de fraude.
  •        Diamants source de prospérité.
  •        Diamants contribuent au développement durable et à la paix.

Copyright 2017. Tous droits réservés. Développé, administré et animé par CITYEYE